Camping Dordogne Sarlat La Caneda location Aquitaine Perigord - Soleil Plage ***** Vitrac Tél:   05 53 28 33 33
Reservations

Camping loisirs du pays de Sarlat, Perigord Noir

Sarlat

Camping Dordogne Perigord - Camping SarlatCamping Dordogne Perigord - Camping SarlatCamping Dordogne Perigord - Camping Sarlat
Camping Dordogne Perigord - Camping SarlatCamping Dordogne Perigord - Camping SarlatCamping Dordogne Perigord - Camping Sarlat
Camping Dordogne Perigord - Camping SarlatCamping Dordogne Perigord - Camping SarlatCamping Dordogne Perigord - Camping Sarlat

Camping loisirs du pays de Sarlat, Perigord Noir

Accueil > Loisirs & animations > Visites de la région


Durant votre séjour au camping 5 étoiles Soleil Plage en Dordogne, découvrez la ville de Sarlat, capitale du Périgord Noir

Véritable ville d’Art et d’Histoire, Sarlat s’implante au cours du IXème siècle autour d’une abbaye bénédictine. Placée sous l’autorité directe du Saint siège de Rome, la ville connait un essor remarquable, lequel est freiné par la Guerre de Cent Ans (1337 à 1453) et les épidémies de peste, engendrant de graves conséquences démographiques et économiques.

La reconstruction intervient ensuite au cours des XV et XVIème siècles, et la ville connait un second essor durant lequel les activités artisanales et commerciales se développent, et fleurissent de nombreux hôtels particuliers, et autres magnifiques bâtisses.

Sarlat continua par la suite de rayonner jusqu’au XVIIIème, date à laquelle son isolement géographique amorce son déclin, ce qui paradoxalement devient une véritable aubaine pour cette ville. En effet, en 1962 une loi édictée par André Malraux, alors Ministre de la Culture du Général de Gaulle, en fait une « ville laboratoire » concernant la création de secteurs urbains à sauvegarder.

Sarlat en chiffres, c’est 18 monuments classés et 59 monuments inscrits parmis 253 édifices, le tout sur seulement 11 hectares de superficie.

Un témoignage grandeur nature de l’époque médiévale et de la Renaissance.

Source photos : Wikimedia Commons.
Crédits photos : Lviatour (n°1), Manfred Heyde (n°2) et Christophe.Finot (n°3).